E-mail
Mot de passe
Envoi
Rêvé le 28 septembre 2011 - Nothishade avait 25 ans Ajouter ce rêve à vos favoris
L'action n'a pu être effectuée pour la raison suivante :
  • Vous devez être connecté pour voter pour vos rêves favoris.
    Inscrivez-vous pour pouvoir participer au site !

Je suis maintenant officiellement professeur de français langue étrangère, nouvellement en poste dans un grand centre de formation. Je ne parviens pas très bien à déterminer dans quel pays je me trouve, mais vu le nombre de personnes d'origine asiatique présentes, il s'agit sans aucun doute d'un pays d'Asie1.

Les étudiants s'adressent à moi avec le plus grand respect, mais je préfère me montrer sympathique avec eux. Pas "accessible", non, mais sympathique et encourageant. Je garde à l'idée la manière d'être d'une de mes anciennes profs préférées, et je m'en inspire. Assez vite, mon comportement fait fondre la glace : les étudiants m'apprécient tout en continuant à me respecter. Ils s'adressent à moi avec le sourire. Mission accomplie.

Les cours sont donnés dans une immense salle, une sorte d' "amphithéâtre plat"2. Seul le professeur donnant son cours est sur une estrade. Il y de grandes baies vitrée, sur les côtés de la salle. Le mobilier est en métal et en plastique, tout en tons bleus et noir. L'ambiance est futuriste zen3.

Après avoir donné mon cours, je vais m'asseoir à côté de certains de mes étudiants préférés. Je prends une place d'élève. Un autre cours va être donné, par un autre professeur. Je sais que normalement, il faut payer pour pouvoir assister à ce cours, mais ma position de prof travaillant pour le centre me permet d'y assister gratuitement.

Je ne sais plus exactement de quoi traite le cours, mais je me souviens que c'était un cours de langue, peut-être de chinois, et qu'à un moment, j'ai stressé car le professeur interrogeait les élèves, et j'avais peur qu'il m'interroge moi sans me reconnaître, alors que je n'avais pas du tout le niveau. Mais il ne l'a finalement pas fait.

Que j'aimerais avoir un poste comme ça ! Le vrai rêve.

La vieille et le zombieVêtements ridicules

Commentaires

  • Loni, le 28 septembre 2011 à 13h25

    Le rêve, c'est le cas de le dire ! Je te souhaite que ta première affectation se passe aussi bien ;)
    J'aime bien la fin où ton inconscient essaye de te dire "ne rêve pas trop, tu n'es pas encore au niveau" !

  • Nothishade, le 28 septembre 2011 à 17h48

    En fait, les élèves sympas et contents du cours, je les ai déjà dans le foyer de demandeurs d'asiles pour qui je bosse bénévolement. Parfois, je me demande si l'ambiance sera aussi bonne quand j'aurai mon premier job.
    Malheureusement je n'y suis pas encore, à ce premier poste.

  • Loni, le 28 septembre 2011 à 17h53

    Il te reste encore combien d'études ?

  • Nothishade, le 28 septembre 2011 à 18h03

    Ah il ne me reste rien, j'ai validé mon diplôme avec succès et tout... C'est juste que là, pour plusieurs raisons, je ne peux pas encore partir, et du coup, il m'est difficile de trouver du boulot là où je suis.

Suite à une attaque de Spam, les commentaires anonymes sont temporairement désactivés