E-mail
Mot de passe
Envoi
Rêvé le 7 octobre 2013 - Nothishade avait 27 ans Ajouter ce rêve à vos favoris
L'action n'a pu être effectuée pour la raison suivante :
  • Vous devez être connecté pour voter pour vos rêves favoris.
    Inscrivez-vous pour pouvoir participer au site !

 

Un matin, sous un ciel nuageux, avec Amelia, nous venons d'arriver en Cadillac1 près d'un étang, au milieu de nulle part. L'étang n'est pas très grand, il doit faire près de 100 mètres de long sur 50 de large.

 

Au milieu de l'étang, nous voyons {Yoan} qui est debout dans une barque, à pêcher à la ligne. Il nous salue de la main, nous demande de nos nouvelles, puis continue son activité.

 

Je n'ai pas très envie de me baigner là-dedans, mais pourtant, il le faut2. Je m'avance près d'une mini crique de l'étang, et je regarde dans l'eau... Malgré la crique, cela semble très profond, et l'eau n'est pas très claire. Dieu que j'ai horreur de ça. Je décide de plonger tout habillé, car cela me fait me sentir mieux. Et puis... peut-être que...

 

Je passe à travers la surface de l'eau et je me retrouve dans un décor de grotte presque inondée, un endroit d'où partent des tunnels qui ressemblent à de vieux tunnels d’égouts (comme dans les films d'aventure). De la lumière du jour filtre depuis de larges fissures, au dessus de nous. Je suis de nouveau en compagnie d'Amelia. Et nous sommes secs. Il y avait donc un passage secret magique dans l'étang.

 

Je me souviens ce que nous sommes venus faire ici. Des êtres malfaisants, des sortes de sorciers, se sont emparés d'un artefact géant très puissant, que nous devons absolument récupérer. Pas de temps à perdre, nous cherchons donc la sortie de ces cavernes-égouts.

 

Nous trouvons une sortie qui émerge... en haut d'une pente de montagne couverte de neige. Je peux voir la route en contrebas et... un camion géant est en train de passer sur celle-ci, et il arbore le symbole de nos ennemis3. Nous devons le rattraper au plus vite !

 

La bonne nouvelle, c'est que nous avions amené des skis, que nous chaussons donc en vitesse, et puis allons-y donc ! Je prends beaucoup de vitesse, mais lorsque je me tourne pour voir si Amelia me suit bien, je la vois bien loin derrière, dans une position fort peu sportive. Je me souviens alors qu'elle ne sait pas skier. Bon, peu importe, la priorité c'est de rattraper le camion. Celui-ci a tourné dans un virage, que je négocie à mon tour à ski.

 

J'arrive dans un petit endroit qui ressemble à une station de ski. Il y a des touristes ici et... le camion s'est arrêté là. Ils ont déjà du décharger l'artefact. Probablement dans l'hôtel principal. Je décide donc d'y pénétrer discrètement.

 

Il s'agit en fait d'un complexe hôtelier assez bien équipé. Il y a de nombreuses salles et de nombreuses possibilités d'activités... fort heureusement pour moi, il semble presque déserté. Les seules personnes que je croise et que j'esquive sont des employés qui travaillent à l'entretien des lieux.

 

Je traverse un bar-restaurant souterrain, éclairé mais vide de clients. J'évite un groupe d'employés de l'hôtel en me cachant derrière le comptoir. Je trouve plusieurs pâtisseries que je m'empresse de dévorer. Elles sont délicieuses.

 

Je me retrouve ensuite à me cacher dans un vestiaire féminin qui fait aussi douches. Comme les lieux sont déserts, je décide de prendre une douche, tant qu'à faire. J'entends du bruit dans un vestiaire à côté. Je monte sur un banc et je regarde par dessus le mur, dans la pièce voisine. Il y a des femmes nues ou en train de se changer. Je commence à me rincer l’œil allègrement et à sentir des sensations bien trop physiques... qui m'attirent hors du rêve.

 

Les méchants ont tout compris : cachés dans un hôtel de luxe plutôt que dans un foutu manoir, ils m'ont fait échouer ma mission en me filant à manger, une m'offrant bonne douche chaude et une bonne vue sur un groupe de femmes nues. Bon bah tant pis pour l'artefact.

Fragment : Jeu de rôleLe sac, les Indiens et le brasier

Commentaires

  • wilou, le 10 octobre 2013 à 22h05

    A mi chemin entre un james bond et un indiana jones ce rêve.
    Cela dit la fin à l'air sympa ;)

  • Nothishade, le 13 août 2014 à 12h35

    La fin de mes rêves a souvent un ancrage bien plus matériel. Comprendre : nourriture et sexe ! O:-)

Suite à une attaque de Spam, les commentaires anonymes sont temporairement désactivés