E-mail
Mot de passe
Envoi
Rêvé le 8 octobre 2007 - Loni avait 27 ans Ajouter ce rêve à vos favoris
L'action n'a pu être effectuée pour la raison suivante :
  • Vous devez être connecté pour voter pour vos rêves favoris.
    Inscrivez-vous pour pouvoir participer au site !

Je suis dans le bus pour aller chez le docteur1. Je suis un peu énervé, parce que je n'ai pas pu prévenir le bureau de mon absence. Je sais qu'en arrivant, je devrai accompagner des enfants à un spectacle de catch2, ce qui me mettra d'autant plus en retard.

On arrive dans un grand bâtiment, et je dois descendre un escalier pour poursuivre. De mon côté, les marches sont très raides, comme des échelons. Il s'agit en fait d'un mur d'où sortent des marches. Une des plus hautes d'entre elles dépasse suffisamment pour qu'on puisse y poser le pied, mais les suivantes sont décalées et quasi-impossibles d'accès.

Une femme me dépasse et descend les échelons comme des escaliers; j'ai à peine le temps de l'apercevoir qu'elle est déjà en bas. Je me dis que si elle peut y arriver, j'y arriverai également, et je me lance. Arrivé à la seconde marche, qui est celle qui dépasse des autres, je ne peux rien faire. En désespoir de cause, je décide de sauter. Je me reçois sans encombre trois mètres plus bas, et continue mon chemin.

J'arrive ensuite avec les enfants dans la salle de spectacle. Tout le monde s'assied, et je constate qu'il y a beaucoup d'adultes; je vois très bien la scène, mais je suis sûr que les enfants auront du mal à voir.

Une femme3 me dit que j'aurai du mal à voir sans mes lunettes, car effectivement elles ne sont plus sur mon nez. Je me refuse à retourner au vestiaire, car je ne me rappellerai plus du chemin emprunté avec les enfants.

Sachiko-Marja insiste : je dois aller chez le docteur, donc je dois partir. Je suis déçu, mais j'obtempère et la suis. Les vestiaires sont juste attenants à la salle de spectacle, et j'y retrouve mon sac4 très rapidement.

J'ai fait ce rêve entre six heures et sept heures, entre le réveil de Sachiko et le mien.

Vol de voitureLa cabane au fond du jardin

Suite à une attaque de Spam, les commentaires anonymes sont temporairement désactivés